18:27 - 28 novembre 2008  

Pieter De Crem et les internautes à couteaux tirés

Une jeune Belge, flamande comme le ministre de la Défense, se disait scandalisée par le comportement de Pieter De Crem lors d'une soirée passée par ce dernier à New York, affirmant qu'il avait entonné des chansons paillardes et voulu se servir lui-même derrière le comptoir. Deux jours plus tard, dans un nouveau billet, Nathalie Lubbe Bakker expliquait avoir été licenciée après qu'un collaborateur du ministre eut passé un coup de téléphone à son employeur. L'affaire est remontée jusqu'au Parlement, où plusieurs députés ont interrogé jeudi le ministre sur sa soirée new-yorkaise.
Cet article du journal n’est accessible qu’aux abonnés de L’Echo Numérique, Numérique + Weekend ou Intégral.