Aller vers L'Echo ×
×
Les plus récents en premier
  • Les plus anciens en premier

Bastien O.

17:28 - 18 août 2017

Article débile une fois de plus. Franchement, qu'est-ce qu'on en a à faire de ce genre d'articles de remplissage. Bientôt on demandera à la bobo Fabienne Nothomb si elle prend son chat en vacances.

ROGER D.16

15:43 - 14 août 2017

Faudrait actualiser le permis hihihi

Muriel Bernard (eFarmz) "Je n'aime pas les endroits où tout est faussé et arrangé pour être au goût des vacanciers"

2
Réagir
 © Kristof Vadino
3 Temps de lecture

2 photos

Fabienne Bister: "Nous avons un compte commun spécialement dédié aux vacances et aux restos"

  • 13 août 2017 08:00

Administrateur-délégué de la moutarderie Bister-L’Impériale depuis fin 1994 / A ouvert une usine en France en 2002/ A étudié les sciences économiques à Namur / A été (la première femme) vice-présidente de la FEB et présidente de la FEVIA Wallonie / Fondatrice de Tourisme & Tradition (visites guidées dans 35 entreprises de la Province de Namur) / Passionnée de petites échappées auxquelles elle consacre l’essentiel de son temps libre et de son budget perso.

Publicité

Publicité

Publicité

Profitez-vous de bons plans pour vos vacances et vos loisirs?

À fond! Je suis une adepte des "offres Flair", des nuitées d’hôtels à 33 euros x 2. J’ai profité pour 100 euros d’un hôtel à Strasbourg (prix normal de la chambre: 240 euros + 30 euros par petit déj) plus un menu 3 services à la Brasserie Flo! Je vais voir sur tous les sites possibles ce que l’on dit des hôtels, je scrute les photos, je vérifie la situation géographique. Quand je voyage pour le boulot je suis encore plus radine: j’ai fréquenté des Formule 1, mais après avoir croisé des routiers polonais dans les douches, j’ai quand même décidé de monter de gamme (rires). Mon dernier bon plan? Pour la foire alimentaire Anuga à Cologne, comme les hôtels sont déjà pleins, j’ai réservé une chambre dans un hôtel "africain" au Phantasialand, à 15 km. À cette saison-là le parc est vide et les tarifs imbattables.

Quel luxe vous offrez-vous volontiers?

En vacances, j’aime m’offrir un bel hôtel (en promo), de bons repas au resto avec le vin adapté aux plats. A contrario, on loue toujours des petites voitures et on privilégie les billets d’avions à prix raisonnable.

Avez-vous déjà dû annuler un voyage?

Comme les vacances sont primordiales pour moi, c’est rarissime. Si la veille du départ il y a une panne de machine à l’usine, tant pis! La seule fois où j’ai dû annuler, ce fut pour cause de divorce. Nous avions prévu une croisière à Noël, mais on s’est séparés en août. Je m’assure peu car en cas de pépin, je préfère en fait me débrouiller moi-même. En outre, pour certains voyages, on réserve les deux premières nuits, puis on improvise au gré des envies.

Êtes-vous déjà tombée dans un vrai piège à touristes?

Le conseil

"Pour les vacances, prenez le maximum d’informations auprès de sources différentes. Consacrez du temps à vos recherches. Cela fait partie du plaisir des vacances et surtout, cela évite erreurs et déconvenues."

Je ne m’en rappelle pas en tout cas, ou alors, c’était de façon consentante. Comme les vacances me motivent beaucoup, je passe énormément de temps à les préparer et à m’informer: ça limite le risque. Je suis la reine du surf sur Trivago ou Tripadvisor.

Ramenez-vous des souvenirs?

Ce n’est pas vraiment mon truc, et j’aime voyager léger. Je ramène parfois des petites choses pour les filles ou des proches. Si un anniversaire est en vue, je cherche un cadeau sur mon lieu de vacances.

La destination qui vous a laissé le meilleur souvenir…?

Le Costa Rica. Un petit pays avec 150 microclimats, des paysages super-différents d’une région à l’autre, et qui est adapté à tous les types de voyages. La nature est ultra-préservée et les gens sympas. La faune et la flore sont exceptionnelles. Les Belges sont manifestement séduits puisqu’ils sont environ 600 à y résider.

 © Kristof Vadino © Kristof Vadino
Dans son portefeuille

"Il contient ma carte d’identité et de nombreuses cartes de paiement liées à différents comptes – personnels et de la société —. C’est notamment dû au fait qu’en 2008, lors d’un voyage à Marseille avec le personnel de Bister, en pleine crise financière, Visa a bloqué les cartes Fortis et Dexia. C’était très gênant et cela m’a traumatisée. Heureusement, j’avais mes cartes ‘perso’ et assez d’argent sur le compte pour payer le week-end de 16 personnes. J’ai aussi toujours de l’argent liquide, par sécurité. Il y a encore les cartes Europ Assistance, DKV, celle avec mon groupe sanguin, un permis à l’ancienne et un petit mémo au sujet de mes allergies."

Le pays qui a le meilleur rapport qualité-prix?

La Grèce. Un pays qui a besoin d’être soutenu et on peut notamment le faire en y passant ses vacances. On peut y vivre très bien pour pas cher. On s’est fait la réflexion en mangeant à midi pour 10 euros par personne.

Les comportements que vous ne supportez pas en vacances?

Les gens bruyants (cris et discussions à la piscine, sur le balcon), les râleurs et les malpolis (avec le personnel), les files d’attente et au buffet, ceux qui se servent une assiette monstrueuse dont ils laissent les trois-quarts.

Vous partez en famille ou entre amis. Comment gérez-vous les dépenses?

En couple, nous avons un compte commun avec cartes de débit et de crédit qui est spécialement dédié aux vacances et aux restos. On l’alimente moitié/moitié. Quand on fait des vacances en famille (recomposée), on divise en fonction du nombre d’enfants présents de part et d’autre.

L’indispensable que vous avez toujours dans votre valise?

Mon maillot, car quel que soit l’endroit, s’il y a de l’eau (douce), je suis dedans!

En cinq chiffres
15 minutes

"C’est le temps que dure un don de sang (une heure si on compte l’avant et l’après). C’est gratuit et cela sauve une vie. Mais comme je voyage beaucoup, je suis parfois interdite de don pendant une certaine période."

10.000

"Le nombre de personnes qui a visité Bister à Achêne sur un an. J’en suis fière."

2 et plus

"Parce que je n’aime pas voyager seule, sauf pour le travail. Voyager c’est partager. Donc c’est en couple, en famille, ou avec des amis."

53 ans

"À mon âge, c’est vraiment le moment de voyager le plus loin et le plus souvent possible car on ne souffre pas encore trop du décalage horaire, des longs trajets, de la fatigue lorsqu’on arpente les villes et sites naturels à pied. On ne sait jamais combien de temps on restera en suffisamment bonne santé…"

1995-1997

"Les années de naissance de mes filles. C’est quand même le plus important!"


Source: L'Echo

Publicité

Publicité
× Fermer