RBS pourrait sortir du bois et lancer une offre sur ABN

Barclays pourrait bientôt devoir faire face à un nouveau candidat à la reprise d'ABN Amro.

(l'écho) En effet, déjà cité parmi les prédateurs, Royal Bank of Scotland (RBS) serait en discussions avec son actionnaire principal sur l'opportunité de déposer une offre sur le groupe néerlandais, indique le journal britannique «The Business», qui fonde ses propos sur une source anonyme. Le porte-parole de la banque d'édimbourg n'a souhaité faire aucun commentaire.

De son côté, Barclays, qui mène des discussions exclusives avec ABN Amro, affirme qu'il entend enregistrer via la fusion plus de 3 milliards de livres d'économie. Des économies qui, selon «The Sunday Telegraph», pourraient s'effectuer par la suppression de centaines d'emplois à la banque d'investissement londonienne d'ABN Amro.

La direction de la banque néerlandaise affirmait la semaine dernière ne pas savoir si les discussions avec Barclays aboutiraient à une fusion. Elle avait ajouté: «Si nous ne parvenons pas à un accord pour la fusion, nous chercherons d'autres alternatives durables, dont le scénario de 'stand alone'.» D.Li.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect