Santander (SCH) intéressé par ABN en Italie et au Brésil

Le numéro un bancaire espagnol Santander (SCH) est intéressé par le rachat des activivités de la banque néerlandaise ABN Amro en Italie et au Brésil pour une valeur d'environ 22 milliards d'euros, rapportent samedi plusieurs quotidiens économiques espagnols.

(afp) Contacté par l'AFP, un porte-parole de Santander a indiqué que le groupe espagnol "ne faisait aucun commentaire supplémentaire" après la communication de vendredi.

SCH avec deux autres groupes bancaires, Royal Bank of Scotland (Grande-Bretagne) et la belgo-néerlandaise Fortis ont annoncé vendredi soir leur intérêt pour "la présentation d'une proposition en vue de l'acquisition d'ABN Amro", selon le communiqué commun des trois banques diffusé par Santander.

Cette offre faite auprès des présidents des organes de direction du groupe néerlandais affiche une "préférence pour un travail commun" avec ABN "en vue d'une offre aux actionnaires" du groupe néerlandais.

ABN dispose en Italie de Banca Antonveneta et d'une part de 8,6% dans Capitalia, numéro trois bancaire de la péninsule, tandis qu'il est présent au Brésil avec Banco Real, troisième banque commerciale du pays.

Santander serait intéressé en Italie par Antonveneta et non pas par la participation dans Capitalia et au Brésil par Banco Real à l'exclusion des autres activités d'ABN dans ce pays.

Santander, numéro trois européen de la banque par capitalisation boursière derrière les britanniques HSBC et Royal Bank of Scotland, a dépensé 31,4 milliards d'euros dans des acquisitions au cours de ces dix dernières années.

L'opération la plus importante a été l'acquisition de la sixième banque britannique, Abbey National, en 2004 pour 12,5 milliards d'euros.

Publicité
Publicité

Echo Connect