822 "gazelles" créatrices d'emplois dans le secteur privé

Selon une enquête annuelle de la Vlerick Business School, 822 entreprises belges à forte croissance, dites entreprises gazelles, ont créé à elles seules 45.947 emplois entre 2014 et 2017. C'est donc une très petite minorité - soit 3, 5% des entreprises - qui a ainsi contribué à la création de 67% du nombre total d'emplois nets créés par les entreprises belges de minimum dix travailleurs. Selon la classification de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), une entreprise à forte croissance est une entreprise d'au moins dix salariés, qui voit son nombre de travailleurs augmenter chaque année de 20% au moins durant trois ans.

En Belgique, ces entreprises à forte croissance comptent en moyenne une quarantaine de salariés initialement, pour une petite centaine à la fin de la période de trois ans. Seules 11 entreprises belges sont restées "à forte croissance" durant l'entièreté de la période 2009-2017. Si, en un court laps de temps, la composition du groupe d'entreprises à forte croissance varie donc fortement, pour le chercheur Yannick Dillen, co-auteur de l'enquête, ce n'est pas forcément un problème: "Le nombre d'emplois créés reste un facteur très stable, ce qui est rassurant. Pendant les périodes où la création nette totale d'emplois déçoit, l'économie belge peut toujours compter sur une poignée d'entreprises à forte croissance offrant une certaine constance, même en des temps difficiles."

À noter que les entreprises à forte croissance sont principalement actives dans des secteurs comme l'informatique et les communications, en Région de Bruxelles-Capitale ou dans la province d'Anvers.

Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content