À Copenhague, le restaurant Noma a achevé sa mue

©© BIG

Oublié le vieil entrepôt de Stradgade qui a fait connaître dans le monde entier le restaurant danois et son chef, aussi génial qu'original, René Redzepi. Fidèle à sa réputation atypique, celui-ci a logé son Noma 2.0 sur un terrain vague bercé par les herbes folles. C'est le bureau d'architecture BIG (Bjarke Ingels Group) qui a dessiné à son image - et à celle de sa cuisine - les onze modules de plain-pied tapis dans le paysage bordé d'eau qui composent son nouveau domaine de bouche. Le chef le plus célèbre du monde y a repris progressivement racine avec sa brigade de 35 personnes. D'abord entre les baraques de chantier, puis dans ses nouvelles installations toutes en transparence et en bois nobles, y compris en cuisine. Cocorico, celles-ci sont en partie belges, pour la partie la plus fonctionnelle. C'est la société Maes Inox qui les a discrètement glissées dans le nouvel écrin. 

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content