Amplification de la détente des taux italiens

Les rendements des emprunts d'État italiens sont tombés mercredi à leurs plus bas niveaux depuis près d'un mois, profitant du regain d'espoir des investisseurs dans la politique budgétaire du gouvernement de coalition "antisystème" formé au printemps.

Le vice-président du Conseil Luigi Di Maio, issu du Mouvement 5 Etoiles (M5S) a déclaré mercredi que le projet de budget pour 2019 en cours de préparation serait "courageux" mais que la situation des comptes de l'État ne serait pas compromise.

Mardi, l'autre vice-président du Conseil, Matteo Salvini, chef de file de la Ligue (extrême droite), a dit que le gouvernement s'efforcerait de respecter les règles budgétaires

fixées par l'Union européenne et d'honorer les engagements budgétaires pris par les gouvernements précédents.

Rome doit présenter le mois prochain le projet de budget 2019. Le ministre de l'Economie, Giovanni Tria, un universitaire qui n'appartient ni à la Ligue, ni au M5S, prône un déficit inférieur à 2% du produit intérieur brut (PIB), a-t-on appris lundi de source proche des discussions.

Sur le marché des emprunts d'État, le rendement des titres italiens à dix ans a baissé jusqu'à 2,86%, soit son plus bas niveau depuis le 9 août. Ce mouvement de détente a débuté lundi après la décision de l'agence de notation Fitch de ne pas abaisser la note souveraine qu'elle attribue à l'Italie.

Publicité
Publicité

Echo Connect