Avec la centrale TGV de Charleroi, Poweo double d'un coup sa capacité

Le groupe français rachète à l'italien Enel la centrale thermique turbine gaz vapeur Marcinelle Énergie, d'une capacité installée d'environ 400 MW. Le prix: 36,5 millions d'euros.

Troisième fournisseur français de gaz et d'électricité derrière les incontournables EDF et Engie, le groupe français Direct Énergie brigue le podium sur ce qui est actuellement son seul marché extérieur, la Belgique, qu'il occupe depuis 2014 via la société Poweo.

Pour assouvir ses ambitions, il vient de racheter au groupe italien Enel 100% du capital de sa filiale Marcinelle Énergie. Celle-ci exploite, dans la localité carolorégienne, une centrale thermique de type turbine gaz vapeur (TGV) d'une capacité installée d'environ 400 mégawatts (MW). La transaction devrait être finalisée d'ici la fin de l'année.

Le montant de la transaction, intégralement versé en numéraire, s'élève à 36,5 millions d'euros. "Il est également assorti d'un complément de prix conditionné à l'évolution de la structure du marché électrique en Belgique", précise Poweo dans un communiqué.

En acquérant cette centrale vieille de quatre ans seulement, Direct Énergie double d'un coup sa capacité installée. Le groupe, qui mise sur des prix compétitifs et sur l'innovation, grâce notamment aux compteurs intelligents, possède actuellement une centrale thermique à cycle combiné au gaz naturel à Bayet, dans le département de l'Allier (centre de la France).

"L'acquisition de cette centrale en Belgique démontre notre volonté de nous inscrire durablement dans le paysage énergétique belge. Poweo investit dans une capacité de production qui lui permet d'améliorer ses conditions d'approvisionnement et d'accélérer sa croissance en Belgique", souligne Frédéric Contie, le directeur général de Poweo. Qui insiste aussi sur la grande complémentarité d'une centrale TGV avec les énergies renouvelables.

Au 30 juin dernier, Poweo fournissait déjà quelque 50.000 clients en Belgique, un nombre qui a doublé depuis le mois de janvier. Selon son patron, l'ambition d'atteindre les 400.000 clients sur le seul marché extérieur du groupe d'ici la fin 2018 reste à l'ordre du jour. En France, Direct Énergie sert aujourd'hui plus de 1,8 million de clients.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content