Classique

©rv doc

"A tribute to Janet"

Nicholas Daniel/Britten Oboe Quartet, 1 CD Harmonia Mundi

***

S'étant juré d'un jour saluer la mémoire de Janet Craxton, hautboïste anglaise décédée en 1981, son disciple et chef Nicholas Daniel emmène le Britten Oboe Quartet dans un assemblage où se succèdent Mozart, Britten, Knussen et Françaix. Curieux? Dissipons en bon ordre le brouillard insulaire. Le quatuor pour hautbois K.370 et l'Adagio pour cor anglais K.580a mozartiens - exécution limpide - figurent dans l'ADN de tout hautboïste. La Phantasy n°2 de Britten, elle, est une oeuvre fétiche du quatuor qui porte son nom, ce qui ne fait pas forcément de cette pièce d'adolescence un rendez-vous majeur. Les deux autres morceaux furent commandés par Janet Craxton. La cantate op.15 d'Oliver Knussen se révèle, selon Nicholas Daniel, "une berceuse désincarnée, dont l'intervention finale du violoncelle répond à l'appel de l'aube après une nuit de sommeil agité". On ne saurait dire mieux. Quant à l'oeuvre ultime, le quatuor pour cor anglais de Jean Françaix, son mélange de mouvements jubilatoires et de tendres mélodies achèvera de dérouter les oreilles habituées à plus de prévisibilité. Si l'été est la saison des évasions, en voilà une qui promet d'être "radicale mais profonde", pour reprendre le juste mot de notre confrère de "The Guardian".St.R.

Contenu sponsorisé

Partner content