Didier Reynders: "La crise est au moins aussi lourde qu'en 2008"

©Thierry du Bois

S'il ne cache pas l'ampleur de la crise actuelle, le ministre des Finances Didier Reynders s'est montré détendu lors de l'interview qu'il nous a accordée. Il assure que la situation des banques belges est sous contrôle. Il répète l'importance de boucler le budget 2012 en octobre, pour montrer que la Belgique continue à prendre des décisions. Mais il regarde aussi vers le long terme. "Profitons de la crise pour aller plus loin dans l'intégration européenne. Pourquoi le Benelux ne s'associerait-il pas à l'impôt des sociétés décidé par la France et l'Allemagne? Et créons un poste de ministre des Finances européen, avec une véritable capacité d'action."

Lire la suite

Votre limite de 5 articles gratuits par mois est atteinte.

Choisissez votre formule
Intégral
Plus d’information
41,50
par mois
  • Chaque jour
    le journal dans votre boîte aux lettres (y inclus le week-end , Mon Argent et Sabato)
  • Chaque jour
    le journal sur votre tablette, smartphone ou PC
  • Un accès illimité
    au site lecho.be
Le plus choisi
Numérique + Week-end
Plus d’information
38,-
par mois
  • Chaque samedi
    le journal du week-end, Mon Argent et Sabato dans votre boîte aux lettres
  • Chaque jour
    le journal sur votre tablette, smartphone ou PC
  • Un accès illimité
    au site lecho.be
Numérique
Plus d’information
35,50
par mois
  • Chaque jour
    le journal sur votre tablette, smartphone ou PC
  • Un accès illimité
    au site lecho.be
Vous avez le droit de renoncer à votre achat dans les 14 jours.