Elderlinked lA télévision devient l'agenda des seniors

"Une personne sur cinq parmi les plus de soixante ans est atteinte de troubles neurologiques ou de démence." Ce constat un rien sombre est à l'origine de la création d'Elderlinked. "Nombre de ces personnes vivent seules chez elles, explique Sébastien Breyne, cofondateur de la start-up avec Andrea Spagnolo. Elles sont assistées par une aide familiale, une infirmière à domicile ou un membre de leur famille, souvent par les trois en interaction." Avec tous les problèmes de coordination et de communication que cela suppose. Elderlinked se propose de combler ce manque: son système combine plateforme, télévision, décodeur et envoi d'e-mails pour interconnecter la personne âgée et tous ses aidants. Tandis que ces derniers s'échangent leurs infos via la plateforme, la personne âgée reçoit constamment des consignes via l'écran de sa télévision. Prise de médicament, pratique d'un exercice de kiné, repas à ne pas louper..., tous ces rendez-vous lui sont rappelés en temps réel via sa télé. Il ne lui reste plus qu'à confirmer, via sa télécommande, qu'elle a bien effectué la "mission" demandée, de sorte que ses aides sont immédiatement tenus au courant. Le service est rendu contre un abonnement mensuel, estimé pour l'heure entre 25 et 30 euros par mois. Elderlinked est soutenue par le Centre d'entreprises et d'innovation de Louvain-la-Neuve (mise à disposition de bureaux et coaching). Jusqu'ici, ses fondateurs ont financé tout son développement. Ils souhaitent à présent décrocher un prêt d'amorçage (20.000 euros) pour installer leur système dans un échantillon de 50 foyers et démontrer sa pertinence.

Contenu sponsorisé

Partner content