Histoire / Mons, de la ville enfermée à la ville durable

©Mardaga

Ainsi que cela s'est passé, généralement un peu plus tôt et dans un certain désordre, comme à Ath ou à Tournai, la ville de Mons a achevé, en 1865, le démantèlement de ses historiques et imposantes fortifications.

Dès 1861, la décision était prise, la ville, il est vrai, étouffait dans cette enceinte datant en grande partie du Moyen-Âge (château comtal au sommet de la cité), où les populations, habitats et fonctions urbaines classiques (écoles, hôpitaux, asiles, abattoirs, casernes,....) coexistaient dans un manque d'hygiène et de salubrité qu'on peut imaginer.

Alors que déjà, le chemin de fer, quelques années plus tôt, avait dû percer certaines murailles pour gagner Bruxelles-Midi, l'édilité montoise a très vite imaginé un nouvel urbanisme tiré des vastes espaces vides aux abords des fortifications (zones inondables, postes de défense avancée,...) pour y accueillir des fonctions communautaires comme des écoles, la prison, ou des hôpitaux.

L'autre défi, très urgent, était d'assainir ce centre-ville historique privé de distribution d'eau et d'égouttage.

Tout le mérite d'un nouvel ouvrage, édité par Mardaga, à l'initiative de l'association Sauvegarde et Avenir de Mons (SAM), est de décrire par le menu, mais avec toute la rigueur scientifique qui s'impose, les étapes de cette transformation urbanistique majeure du chef-lieu de la Province de Hainaut, à partir de 1865.

De la ville "enfermée" à la ville "durable" d'aujourd'hui, en passant par la ville "rêvée" et "fabriquée", les quatre séquences de cet opus donnent à voir, iconographie judicieuse et textes probants d'époque à l'appui, la belle cohérence de ce redéploiement urbain sur un siècle et demi.

Soutenue par la Fondation "Mons 2015", SAM a été en mesure de prolonger l'ouvrage par une exposition (Salle Saint Georges sur la Grand Place jusqu'au 30 août), pédagogiquement réussie, concernant la mutation maîtrisée de cette ville hennuyère sur une période de 150 ans. H.L.

"Mons 1865-2015, Ouvrir les murs",

SAM/Editions Mardaga, 240 p, 42 EUR

NNNnn

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect

Partner content