Le cofondateur de Lampiris investit dans le spécialiste IT de l'énergie

Daniel Byl, CEO d'Haulogy, et Patrick Donnay, cofondateur et président, sont discrets. Mais leur société affiche déjà un beau parcours. ©© Anthony Dehez

Bruno Vanderschueren, cofondateur du fournisseur d'énergie Lampiris, investit dans Haulogy, le développeur wallon de logiciels pour les entreprises du secteur énergétique.

Quasi inconnue du grand public, Haulogy a déjà un beau parcours derrière elle. Elle a été créée en 2005 par neuf anciens cadres de Sema Group (Schlumberger), qui ont vu dans la libéralisation du secteur énergétique une niche intéressante.

Elle emploie aujourd'hui 70 personnes, et travaille pour 80% du secteur de l'énergie en Belgique, pour les petits acteurs comme pour les grands du marché. Parmi ses clients: Lampiris, Eoly, Mega, Sibelga ou Resa. "Nous ne fournissons pas seulement des suites de logiciels, mais aussi tous les services qui vont avec, comme l'intégration des systèmes ou la gestion de l'hébergement", souligne son CEO, Daniel Byl. L'entreprise s'est toujours refusée, par contre, à pratiquer la mise à disposition de personnel pour se concentrer sur des activités à plus haute valeur ajoutée.

L'entreprise wallonne a d'abord développé une plateforme pour l'échange d'informations entre gestionnaires de réseau de distribution (GRD) et fournisseurs de gaz et d'électricité. Elle produit désormais ses propres suites de logiciels, qui permettent aux GRD de gérer l'installation des compteurs ou leur relevé, et aux fournisseurs d'échanger avec le marché ou de procéder à la facturation.

Débuts à l'international

Haulogy a réalisé en 2017 un chiffre d'affaires de 7 millions d'euros et sa première perte - prévue dans le business plan, souligne son président. Déjà active aux Pays-Bas et en France, elle veut maintenant accélérer son développement à l'international et mieux anticiper la transition énergétique. Elle a levé, pour ce faire, 7,5 millions d'euros d'argent frais. "Nos logiciels ont permis l'émergence de petits acteurs et ont facilité la libéralisation effective du marché de l'énergie. Nous avons commencé à exporter ce know-how dans d'autres pays européens en cours de libéralisation, et nous voulons continuer pour croître", explique Patrick Donnay, cofondateur et président d'Haulogy.

Une partie de cet apport d'argent frais se fait via une augmentation de capital à laquelle participent, à parts égales, Bewatt, la société d'investissement dirigée par Bruno Vanderschueren, cofondateur de Lampiris, l'invest Mons-Borinage-Centre et la SRIW. Les trois nouveaux actionnaires détiennent désormais 25% du capital, les 75% restants étant toujours dans les mains des actionnaires historiques. "J'étais déjà administrateur depuis quelque temps, et je suis convaincu que les systèmes informatiques seront au coeur de la transition énergétique", explique Bruno Vanderschueren.

À cette augmentation de capital, s'ajoute une aide de 4,5 millions d'euros de la Région wallonne, sous forme d'une avance récupérable. C'est la deuxième accordée par les autorités wallonnes. Cela devrait aider l'entreprise à adapter ses logiciels aux défis de la transition énergétiques, comme l'intégration des blockchains, le développement de nouveaux modèles de marché ou la prise en compte de la flexibilité de la consommation.

"Notre centre de développement est en Belgique et il y restera, mais ces moyens vont nous aider à entrer sur de nouveaux marchés en adaptant nos produits à la réglementation du pays. Cela va aussi nous permettre de relever une série de défis technologiques sur lesquels nous collaborons avec les universités de Liège, Namur, Louvain et le Cetic", souligne Patrick Donnay.

Pas de bureaux

Une particularité de l'entreprise? Elle n'a pas vraiment de bureaux. Son siège de Braine-le-Comte n'accueille que quelques salles de réunion. Elle pratique le homeshore: ses employés travaillent à domicile, et ne se réunissent que si nécessaire, au siège, au Cetic, ou dans des espaces loués à proximité des gares - de quoi créer un environnement gratifiant et flexible pour ses collaborateurs, estime Haulogy.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content