Le groupe Solvay allège son comité exécutif

©BELGA

Cécile Tandeau de Marsac et Pascal Juéry quittent le groupe. Le comité exécutif ne comptera plus que cinq membres.

Cure d'amaigrissement au sommet de Solvay. Le groupe annonce le départ de deux membres de son comité exécutif: Pascal Juéry et Cécile Tandeau de Marsac. Ces changements s'inscrivent dans le cadre de la transition managériale amorcée fin 2018 sous la direction de l'ex-CEO Jean-Pierre Clamadieu, indique le groupe chimique. Selon Solvay, leur départ n'est pas lié à l'arrivée de celle qui lui a succédé le 1er mars, Ilham Kadri. Tous deux avaient précédemment annoncé en interne leur départ.

Cécile Tandeau de Marsac quittera Solvay en juin, après sept ans passés comme DRH. Elle entend se consacrer à des projets personnels. Solvay relève qu'elle a joué un rôle important dans la transformation du groupe depuis 2011, de l'intégration des équipes Solvay et Rhodia, des équipes de Cytec et de celles des nombreuses entreprises qui ont rejoint Solvay.

Pascal Juéry a lui aussi décidé de quitter, pour raisons personnelles, le groupe dont il était membre du comité exécutif depuis 2014. Il continuera à gérer la cession des activités de polyamides jusqu'en septembre. Dès aujourd'hui, ses autres responsabilités (il supervise notamment les produits chimiques intermédiaires) seront reprises, ad interim, par Ilham Kadri. Quant à savoir qui va les remplacer dans leurs fonctions, Solvay indique que le processus est en cours.

Suite à cette opération, le comité exécutif ne compte donc plus que cinq membres: Ilham Kadri, Karim Hajjar (CFO), Vincent De Cuyper, Augusto Di Donfrancesco et Hua Du. Début 2018, ils étaient encore huit, avant que l'Américain Roger Kearns, alors en charge de la division matériaux avancés, ne décide de retourner aux Etats-Unis.

Dans le communiqué annonçant ces deux départs, Ilham Kadri définit les contours des missions de ce comité exécutif. "Dans le cadre de mon tour d'horizon de Solvay, j'ai eu l'occasion d'échanger avec de très nombreux collaborateurs, des représentants du comité d'entreprise européen, des clients et des investisseurs, dit-elle. De ces échanges, je retiens quatre éléments qui ont été systématiquement mentionnés: la nécessité d'une vision partagée qui donne sens aux activités du groupe, le renforcement de la collaboration au sein des équipes, l'importance du client qui doit être au coeur de toutes les initiatives et enfin la prise en compte plus systématique du retour sur investissement."

Dans cette perspective, les membres du comité exécutif s'engagent pour la mise en oeuvre sans faille de la stratégie au service du client, conclut Solvay.

 

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect