Les promoteurs immobiliers veulent des appartements plus petits

L'Union professionnelle du secteur immobilier (UPSI) propose de revoir les normes pour abaisser les prix de 6 à 10%.

La Belgique compte beaucoup de ménages constitués de deux personnes maximum (60%). À Bruxelles, un ménage sur deux est constitué... d'une seule personne! Selon l'UPSI, qui rassemble les grands promoteurs immobiliers, deux facteurs surtout freinent la mise sur le marché de logements neufs correspondant mieux à la demande de cette clientèle: les prix et la réglementation. Deux facteurs qui sont liés.

Normes d'habitabilité

Si en Flandre et en Wallonie, ce sont les villes et communes qui font la loi en matière d'urbanisme, en Région de Bruxelles-Capitale, c'est le Règlement régional d'urbanisme (RRU) et ses normes d'habitabilité (Titre II du règlement) qui sont "trop rigides", dit-on à l'UPSI.

Le RRU fixe en effet des normes de superficie nettes pour les différentes pièces d'un appartement. Or, dit-on à l'UPSI, ces superficies nettes présentent le double désavantage d'être plus généreuses que dans les pays voisins et elles ne tiennent pas compte des normes énergétiques et acoustiques qui tendent, elles, à augmenter les surfaces brutes, notamment l'épaisseur des murs. Bref, dit Pierre-Alain Franck (UPSI), "à Bruxelles surtout, le candidat acheteur est obligé d'acheter un appartement plus grand que nécessaire et donc plus cher". Si les normes d'habitabilité étaient revues à la baisse et la superficie moyenne de l'appartement 2 chambres diminuée de 10%, "les prix des promoteurs pourraient baisser de 6 à 10%", dit encore Pierre-Alain Franck. Et, par ricochet, les promoteurs peuvent espérer augmenter le nombre de ventes.

Révision du RRU

L'UPSI cite comme exemple un appartement 2 chambres qui, pour un même niveau de confort, peut descendre de 190.000 euros pour 75 m² à 170.000 euros pour 65 m² (prix hors TVA de 21% et frais). Une différence de prix qui, selon l'UPSI, rendrait ces biens "plus abordables aux jeunes et aux ménages ne comptant que deux personnes".

Quelle est la superficie moyenne d'un appartement? Les chiffres varient d'une source à l'autre. À l'UPSI, on estime que l'appartement moyen fait 75 m² en Europe contre 85 m² en Belgique et qu'il faudrait que notre pays s'aligne sur la moyenne européenne. Une étude luxembourgeoise (Statec, décembre 2014) relève, elle, que l'appartement belge fait en moyenne 83 m² et que son équivalent européen fait 80 m² dans l'Union et 83 m² dans la zone euro.

L'UPSI voudrait-elle nous enfermer dans des cages à poules? "Pas du tout, répond Pierre-Alain Franck. Les architectes aujourd'hui conçoivent des appartements de 75 m² plus confortables que leurs équivalents anciens de 85 ou 90 m²". Un constat qui tombe à pic: une révision du RRU est en chantier.

Lire également

Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content