N'éteignez pas la lumière!

©Nicolas Vadot

Les amis du blog de Paul Jorion ont lancé une pétition afin que l'anthropologue et sociologue belge (qui vit en France) soit député au Parlement européen.

Paul Jorion est l'auteur de nombreux livres, dont "Le dernier qui s'en va éteint la lumière. Essai sur l'extinction de l'humanité". Ses partisans estiment que le moment n'est pas encore venu d'éteindre la lumière mais qu'il est bien au contraire nécessaire d'éclairer le débat européen. Face à la crise écologique, démocratique et sociale et afin de tenter d'échapper à la "dynamique du chaos", les amis du blog de Paul Jorion, une sorte de think tank rassemblant divers intellectuels, se mobilisent. Ils souhaitent que le mouvement français Place Publique, emmené par Raphaël Glucksmann et Claire Nouvian, et le Parti socialiste d'Olivier Faure appellent l'anthropologue belge à être candidat sur leur liste aux élections européennes de mai 2019. Une pétition a été lancée en ce sens. Vendredi, elle avait rassemblé quelque 1.700 signatures. Et les chiffres ne cessent d'augmenter au fil des jours. Ce qui doit ravir celui qui est aussi chroniqueur dans les journaux Le Monde, Trends et L'Echo.

Comment les choses se sont-elles déclenchées? Récemment, Paul Jorion a participé à un débat en France avec Claire Nouvian et il a décidé dans la foulée de soutenir Place Publique, qui, le 15 mars dernier, a lancé une liste de rassemblement de la gauche.

Pour soutenir leur initiative, les amis du blog de Paul Jorion viennent d'écrire une lettre à Claire Nouvian, Raphaël Glucksmann et Olivier Faure. Ils y avancent diverses raisons pour lesquelles Jorion doit absolument être en position éligible. Il s'agit, disent-ils, d'un intellectuel respecté avec une envergure médiatique importante.

Il peut apporter un niveau d'expertise inédit et critique du néolibéralisme sur les questions économiques et sur l'euro. Il dispose aussi d'une force de frappe avec son blog et

d'un réseau important au sein des institutions européennes.

Enfin, avouent-ils, quel plus beau symbole de l'Europe de voir un candidat député européen de nationalité belge sur une liste française!

"Si vous m'envoyez au Parlement européen à Bruxelles, les choses avec moi seront différentes", lance Jorion sur son blog. On ne sait pas si son ami Bruno Colmant, avec qui il a participé à de nombreux débats en Belgique comme en France, a signé la pétition...

Publicité
Publicité

Echo Connect