Patrice Roulive: 50 à 66 heures

Patrice Roulive, l'un des quatre fondateurs de la société Telemis (imagerie médicale), spin-off de l'Université catholique de Louvain-la-Neuve, ne compte pas ses heures de travail. "Cela varie fortement d'une semaine à l'autre, en fonction des tâches, explique-t-il. Je m'occupe par exemple du marché français pour Telemis: si durant la semaine j'ai beaucoup de rendez-vous en France, je prendrai également le samedi et j'aurai des journées de 8 à 19 heures, plus la plupart du temps des dîners. Mais c'est le maximum." Cela fait des semaines de six fois 11 heures et des poussières, soit 66 heures. Un maximum plutôt élevé.

Lire la suite

Votre limite de 5 articles gratuits par mois est atteinte.

Choisissez votre formule
Intégral
Plus d’information
41,50
par mois
  • Chaque jour
    le journal dans votre boîte aux lettres (y inclus le week-end , Mon Argent et Sabato)
  • Chaque jour
    le journal sur votre tablette, smartphone ou PC
  • Un accès illimité
    au site lecho.be
Le plus choisi
Numérique + Week-end
Plus d’information
38,-
par mois
  • Chaque samedi
    le journal du week-end, Mon Argent et Sabato dans votre boîte aux lettres
  • Chaque jour
    le journal sur votre tablette, smartphone ou PC
  • Un accès illimité
    au site lecho.be
Numérique
Plus d’information
35,50
par mois
  • Chaque jour
    le journal sur votre tablette, smartphone ou PC
  • Un accès illimité
    au site lecho.be
Vous avez le droit de renoncer à votre achat dans les 14 jours.