Smappee propose des SolarCoins aux propriétaires de panneaux solaires

Vous êtes équipés de panneaux solaires et d'un moniteur d'énergie Smappee? Vous pouvez désaccumuler les SolarCoins. Ils ne valent quasiment rien aujourd'hui, mais pourraient jouer un rôle important à l'avenir.

Nouveauté sur le marché belge: la start-up belge Smappee va proposer aux propriétaires de panneaux photovoltaïques d'accumuler des SolarCoins grâce à leur production d'électricité verte. "Il suffit de s'enregistrer, et chaque fois que vous produisez un MWh d'électricité, monitoré par Smappee, vous allez recevoir un SolarCoin" explique Stefan Grosjean, le CEO de Smappee, qui compte déjà plusieurs dizaines de milliers de clients pour son moniteur d'énergie. Le Smappee surveille en temps réel la consommation d'électricité de tous les appareils domestiques importants, mais aussi la production des panneaux solaires pour les 60% de ses clients qui en possèdent. Et l'application permet non seulement de mesurer, mais aussi de commander ses différents appareils.

La technologie derrière le SolarCoin, la nouvelle monnaie virtuelle que propose Smappee, est similaire à celle du BitCoin et utilise le principe de la technologie 'blockchain' pour garantir la sécurité et la fiabilité de ses transactions, sauf qu'elle vise à valoriser l'énergie solaire.

Pour l'instant, un SolarCoin fluctue autour de 5 cents seulement. "Mais ce chiffre est bien en dessous de nos objectifs, et reflète la taille actuelle de notre réseau, qui compte 450 installations enregistrées, souligne le Belge Français Sonnet, membre de la Fondation SolarCoin. Nous visons un million d'installations solaires. Et avec l'élargissement de notre réseau, nous pensons que l'utilité économique et la valeur du SolarCoin va grimper."

De quoi, peut-être, entrevoir une rémunération supplémentaire pour les propriétaires de panneaux photovoltaïques, pour peu que les pouvoirs publics ou plus vraisemblablement, de grandes entreprises soucieuses de leur image verte suivent, et permettent aux épargnants de valoriser leurs SolarCoins en échange de produits ou services.

Mais l'objectif de Smappee, qui mise sur le développement d'habitations intelligentes, est d'aller plus loin. À terme, cette monnaie virtuelle pourrait en effet permettre des échanges d'énergie sans passer par des intermédiaires. "Le système SolarCoin est une sorte de notaire qui enregistre les transactions entre un acheteur et un vendeur, explique Stefan Grosjean. Cela rend les choses traçables de manière fiable. On peut imaginer des micro-réseaux qui utilisent une monnaie communautaire de ce type, ce qui permettra de ne plus optimiser l'énergie au niveau de la maison, mais de le faire au niveau du quartier."

Si un utilisateur a une batterie vide, il pourrait par exemple faire appel à l'électricité produite par les panneaux de son voisin pour la recharger, sans passer par les fournisseurs d'énergie classiques. "Autre exemple: si vous souhaitez investir dans des panneaux photovoltaïques alors que vous vivez en appartement, vous pourriez en installer sur le toit du Delhaize du coin, et utiliser cette monnaie virtuelle pour vos échanges. On peut aussi imaginer l'installation d'une grosse batterie au niveau du quartier, pour optimiser la production des panneaux solaires des habitants" poursuit Stefan Grosjean.

Une vision de l'avenir qui doit encore franchir de nombreux obstacles pour se concrétiser - à moins de constituer un réseau autonome, en reliant les différents utilisateurs par des câbles propres. "Je pense vraiment que dans les 5 à 10 ans à venir, les systèmes qui apportent une solution à l'intermittence des énergies renouvelables vont se développer. Tout cela est trop disruptif aujourd'hui pour les gestionnaires de réseaux. Mais nous avons décidé d'aller de l'avant" conclut Stefan Grosjean.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content