Comet Traitement va ouvrir une unité de récupération du cuivre

Comet Traitement va construire à Obourg une usine d'hydrométallurgie qui devrait produire 750 tonnes de cuivre pur à 99,99% par an. Un investissement de 10,2 millions d'euros, qui impliquera directement 14 nouveaux collaborateurs.

Jusqu'ici, les technologies traditionnelles ne permettaient pas au groupe Comet, qui recycle notamment les déchets électriques et électroniques et les véhicules hors d'usage, de récupérer tout le cuivre présent dans ces déchets. Avec la concrétisation du projet Biolix, il va pouvoir le faire.

Il s'agit d'un procédé innovant développé en partenariat avec le laboratoire GeMMe de l'Université de Liège, avec le soutien du Plan Marshall et de l'Union européenne. Il a nécessité 6 ans de recherche et de développement. La technologie consiste à plonger les résidus dans un bain d'acide spécial, à extraire les impuretés puis à déposer électriquement le liquide riche en cuivre sous forme de plaques.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect