Duck Duck Go profite du scandale Prism

Dans le secteur technologique, le malheur des uns fait souvent le bonheur des autres. Dernière illustration de cet adage: Duck Duck Go a vu sa courbe de trafic monter en flèche le 12 juin dernier. Le moteur de recherche, relativement peu connu chez nous, a enregistré pas moins de 2,35 millions de recherche sur cette fastueuse journée, conséquence directe des révélations de Prism sur le web. Et ce nombre ne cesserait d'augmenter quotidiennement. Concurrent de Google, Duck Duck Go se présente comme un moteur de recherche d'avenir qui ne collecte ou ne partage aucune information personnelle. C'est une règle qui fait partie de sa propre politique de respect de la vie privée. Son fondateur, Gabriel Weinberg, en fait d'ailleurs son cheval de bataille contre Google.

Lire la suite

Votre limite de 5 articles gratuits par mois est atteinte.

Choisissez votre formule
Intégral
Plus d’information
41,50
par mois
  • Chaque jour
    le journal dans votre boîte aux lettres (y inclus le week-end , Mon Argent et Sabato)
  • Chaque jour
    le journal sur votre tablette, smartphone ou PC
  • Un accès illimité
    au site lecho.be
Le plus choisi
Numérique + Week-end
Plus d’information
38,-
par mois
  • Chaque samedi
    le journal du week-end, Mon Argent et Sabato dans votre boîte aux lettres
  • Chaque jour
    le journal sur votre tablette, smartphone ou PC
  • Un accès illimité
    au site lecho.be
Numérique
Plus d’information
35,50
par mois
  • Chaque jour
    le journal sur votre tablette, smartphone ou PC
  • Un accès illimité
    au site lecho.be
Vous avez le droit de renoncer à votre achat dans les 14 jours.