Fed: la délicate sortie des politiques non conventionnelles

Après la faillite de Lehman Brothers, la Réserve fédérale comme la BCE se sont résolument engagées dans la conduite de politiques "non conventionnelles". Confrontées à une situation exceptionnelle, elles n'avaient guère le choix: la menace d'effondrement du système financier qui s'est alors dessinée ne pouvait être écartée par le seul maniement de taux d'intérêt! Pour y parvenir, il fallait en effet prendre en charge une partie des risques que les opérateurs privés ne pouvaient plus porter. Elles l'ont fait en utilisant audacieusement leur bilan: la Réserve fédérale a acheté par centaines de milliards de dollars les créances hypothécaires titrisées que les opérateurs du shadow banking system ne pouvaient plus détenir, tandis que la BCE, en acceptant de refinancer pour trois ans toutes les banques qui en faisaient la demande, a pris la place d'un marché interbancaire en voie d'asphyxie. La menace écartée, la Fed a continué toutefois d'acheter des obligations avec cette fois l'objectif affiché de faire baisser les taux à long terme pour aider l'économie à retrouver un niveau d'activité normal. Cet objectif atteint, elle va devoir plus ou moins progressivement cesser ces achats. Depuis quelques semaines, la volatilité du marché obligataire américain est venue rappeler que piloter cette "sortie" va être délicat. Craindre pour autant un krach obligataire serait oublier que la Réserve fédérale dispose de leviers qui devraient lui permettre de réussir cette manoeuvre.

Lire la suite

Votre limite de 5 articles gratuits par mois est atteinte.

Choisissez votre formule
Intégral
Plus d’information
41,50
par mois
  • Chaque jour
    le journal dans votre boîte aux lettres (y inclus le week-end , Mon Argent et Sabato)
  • Chaque jour
    le journal sur votre tablette, smartphone ou PC
  • Un accès illimité
    au site lecho.be
Le plus choisi
Numérique + Week-end
Plus d’information
38,-
par mois
  • Chaque samedi
    le journal du week-end, Mon Argent et Sabato dans votre boîte aux lettres
  • Chaque jour
    le journal sur votre tablette, smartphone ou PC
  • Un accès illimité
    au site lecho.be
Numérique
Plus d’information
35,50
par mois
  • Chaque jour
    le journal sur votre tablette, smartphone ou PC
  • Un accès illimité
    au site lecho.be
Vous avez le droit de renoncer à votre achat dans les 14 jours.