La "maison de demain": d'accord, mais il faut se la payer

La mise en oeuvre de technologies et de matériaux à hautes performances énergétiques impose au candidat bâtisseur des coûts supplémentaires. A contrario, elle leur accorde, en cours d'utilisation, des avantages économiques. Si ces coûts se trouveront nettement diminués dès lors que ces mesures seront prévues au moment de la conception de l'habitation et non lors d'une transformation ultérieure, ils sont loin d'être négligeables, estiment les experts. En pratique, il apparaît que les coûts sont nettement compensés par les gains réalisés au fil des ans sur les factures d'eau, de gaz, d'électricité ou de mazout. Et ce, défendent les adeptes de la "maison de demain", d'autant plus vite que le candidat bâtisseur aura mis à profit les différentes aides et primes proposées par la Région wallonne en matière d'énergie.

Lire la suite

Votre limite de 5 articles gratuits par mois est atteinte.

Choisissez votre formule
Intégral
Plus d’information
41,50
par mois
  • Chaque jour
    le journal dans votre boîte aux lettres (y inclus le week-end , Mon Argent et Sabato)
  • Chaque jour
    le journal sur votre tablette, smartphone ou PC
  • Un accès illimité
    au site lecho.be
Le plus choisi
Numérique + Week-end
Plus d’information
38,-
par mois
  • Chaque samedi
    le journal du week-end, Mon Argent et Sabato dans votre boîte aux lettres
  • Chaque jour
    le journal sur votre tablette, smartphone ou PC
  • Un accès illimité
    au site lecho.be
Numérique
Plus d’information
35,50
par mois
  • Chaque jour
    le journal sur votre tablette, smartphone ou PC
  • Un accès illimité
    au site lecho.be
Vous avez le droit de renoncer à votre achat dans les 14 jours.