Le gaz de schiste n'a pas la cote en Europe

Le gaz de schiste constitue indéniablement aujourd'hui le sujet le plus en vogue chez les analystes du secteur de l'énergie. En tout cas aux États-Unis où l'exploitation de ce nouvel Eldorado a déjà entamé un formidable essor. Il est vrai que les conséquences pour le pays (et pour le monde) paraissent incommensurables. Tout comme les USA, la Chine semble déterminée à garantir sa part de gâteau. Notamment en s'assurant la collaboration de compagnies pétrolières occidentales, avant tout américaines, à peu près seules expertes pour l'instant dans ces nouvelles technologies. La Chine a signé des accords de recherche et développement en partenariat entre CNOOC (China National Offshore Company), Sinopec ou PetroChina (toutes trois cotées à Hong-Kong et New York) avec, entre autres, BP, Chevron, Shell et Exxon. Certains analystes tentent maintenant d'identifier les pays hors USA et les sociétés susceptibles de se lancer, à leur tour, dans l'aventure de cette énergie nouvelle (du moins sous cette forme).

Lire la suite

Votre limite de 5 articles gratuits par mois est atteinte.

Choisissez votre formule
Intégral
Plus d’information
41,50
par mois
  • Chaque jour
    le journal dans votre boîte aux lettres (y inclus le week-end , Mon Argent et Sabato)
  • Chaque jour
    le journal sur votre tablette, smartphone ou PC
  • Un accès illimité
    au site lecho.be
Le plus choisi
Numérique + Week-end
Plus d’information
38,-
par mois
  • Chaque samedi
    le journal du week-end, Mon Argent et Sabato dans votre boîte aux lettres
  • Chaque jour
    le journal sur votre tablette, smartphone ou PC
  • Un accès illimité
    au site lecho.be
Numérique
Plus d’information
1,-
le premier mois
  • Chaque jour
    le journal sur votre tablette, smartphone ou PC
  • Un accès illimité
    au site lecho.be
Vous avez le droit de renoncer à votre achat dans les 14 jours.