Objectif Allemagne pour les contenus digitaux de Qualifio

Basée à Louvain-la-Neuve, Qualifio emploie 51 personnes en Belgique et 75 en Europe. ©© Qualifio

Et de 6 pour Qualifio. Après des lancements réussis en Belgique, en France, aux Pays-Bas, en Espagne et dans les pays nordiques, la société basée à Louvain-la-Neuve s'étend en Allemagne avec l'ouverture d'un nouveau bureau à Cologne. Le choix de l'Allemagne n'est pas anodin pour Qualifio quand on sait que 50% des clients de l'entreprise sont des groupes médias. Ses solutions qui permettent aux marques d'engager leurs audiences via des contenus interactifs et de récolter des données en conformité avec le RGPD, ont déjà convaincu 400 clients en Europe. Un marché comme l'Allemagne, qui possède en son sein de nombreux groupe médias d'envergure continentale, se révèle être du pain béni pour Olivier Simonis et ses équipes.

LE RÉSUMÉ

Qualifio s'attaque à son sixième marché européen avec l'ouverture d'un bureau à Cologne.

L'entreprise, basée à Louvain-la-Neuve, est spécialisée dans le marketing interactif et la collecte de données.

Qualifio affiche une croissance annuelle de 60%.

L'entreprise a déjà établi des collaborations fructueuses en Allemagne avec Bertelsman, Axel Springer, VGN et Unibail-Rodamco. Sur d'autres marchés, Qualifio est également déjà utilisé par des entreprises allemandes de premier plan telles que MediaMarkt, Volkswagen ou Beiersdorf. Les néo-Louvanistes n'arrivent pas en terrain conquis mais presque. Ils prévoient d'avoir rapidement une équipe de 10 personnes sur place qui sera dirigée par Leif Mergener, qui sera également responsable du développement commercial et du marketing en Autriche et en Suisse alémanique.

Une base wallonne pour atteindre l'Europe

Nichés dans des bureaux au look d'une start-up en vogue, les 51 employés de l'entreprise s'affairent derrière leur écran. Le patron affiche, lui, un sourire radieux entre deux réunions. "Beaucoup de grandes entreprises se sont réveillées depuis 2 ans avec la volonté de mieux connaître leurs consommateurs et d'établir des relations directes avec eux. Seulement, c'est le type d'annonceur qui veut réaliser des campagnes sur plusieurs pays simultanément et c'est là que notre implantation européenne est un atout majeur", explique Olivier Simonis, CEO et cofondateur de l'entreprise.

La toute récente présence en Allemagne permet à Qualifio d'offrir une couverture de territoire supplémentaire sur un marché essentiel pour les annonceurs européens. Même si l'essentiel du chiffre d'affaires provient de sa filiale française, Qualifio espère que l'Allemagne prendra rapidement la deuxième place sur son podium interne avec un objectif d'un million d'euros de revenu récurrent à atteindre dans les 18 prochains mois.

Beaucoup plus à la pointe et à cheval sur les règlements en matière de sécurité de donnée, le marché allemand pourrait présenter un risque vu les activités de Qualifio. Que du contraire selon son patron: "On assure que les données sont obtenues avec le consentement, elles sont stockées avec des mesures de sécurité spécifiques et suffisantes et on se situe à l'opposé de l'achat de données".

Une croissance qui appelle des fonds

Avec une croissance annuelle de 60%, Qualifio a clairement le vent en poupe. L'entreprise réalise pour le moment un chiffre d'affaires de 5,5 millions d'euros sur l'exercice fiscal en cours. L'entreprise vit toujours sur les 3 millions levés il y a 18 mois mais entre en réflexion pour une nouvelle levée de fonds. Avec autant de marchés ouverts et un recrutement constant, Qualifio va devoir soutenir financièrement sa croissance dans les prochains mois. "On y pense sérieusement et on réfléchit aux différents scénarios possibles pour l'avenir de l'entreprise mais rien n'est acté pour l'instant.", explique Olivier Simonis. Qualifio devra donc faire des choix et les bons pour garder son statut de champion du digital wallon.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect