Prodi échoue aux portes de la présidence

L'ancien président du Conseil italien Romano Prodi, présenté par le centre-gauche, n'est pas parvenu vendredi, lors du quatrième tour de l'élection présidentielle au parlement italien, à réunir la majorité simple nécessaire à son élection. L'ancien président de la Commission européenne n'a recueilli que 395 voix alors qu'il lui en fallait 504 pour être élu. Stefano Rodota, présenté par le mouvement Cinq Etoiles (M5S) de Beppe Grillo, a obtenu 213 voix. Suit Anna Maria Cancellieri, candidate de la "Scelta civica" (Choix civique) de Mario Monti, avec 78 voix. On compte 15 votes blancs et quatre nuls. Les grands électeurs de Peuple de la liberté (PDL), le parti de Silvio Berlusconi, et de leurs alliés de la Ligue n'ont pas pris part au vote. Le président de la République est élu au suffrage indirect par un collège de 1.007 grands électeurs (les sénateurs, les députés et 58 représentants des régions). Une majorité qualifiée des deux tiers était requise lors des trois premiers tours de scrutin. L'élection se joue désormais à la simple majorité absolue.Le cinquième tour de scrutin aura lieu ce samedi.

Lire la suite

Votre limite de 5 articles gratuits par mois est atteinte.

Choisissez votre formule
Intégral
Plus d’information
41,50
par mois
  • Chaque jour
    le journal dans votre boîte aux lettres (y inclus le week-end , Mon Argent et Sabato)
  • Chaque jour
    le journal sur votre tablette, smartphone ou PC
  • Un accès illimité
    au site lecho.be
Le plus choisi
Numérique + Week-end
Plus d’information
38,-
par mois
  • Chaque samedi
    le journal du week-end, Mon Argent et Sabato dans votre boîte aux lettres
  • Chaque jour
    le journal sur votre tablette, smartphone ou PC
  • Un accès illimité
    au site lecho.be
Numérique
Plus d’information
35,50
par mois
  • Chaque jour
    le journal sur votre tablette, smartphone ou PC
  • Un accès illimité
    au site lecho.be
Vous avez le droit de renoncer à votre achat dans les 14 jours.