Serbie et Kosovo vont normaliser leurs relations

Pressés par les Européens de s'entendre, les frères ennemis serbe et kosovar ont conclu vendredi un accord de principe en vue de normaliser leurs relations, ouvrant ainsi la voie à un rapprochement avec l'Union européenne. Qualifié d'"historique" par des responsables européens, cet accord a été paraphé par les Premiers ministres serbe et kosovar, Ivica Dacic et Hashim Thaçi, après des mois de négociations conduites par Catherine Ashton, le chef de la diplomatie de l'UE. "C'est une étape qui nous éloigne du passé et un pas en avant vers l'Europe" pour la Serbie comme pour le Kosovo, a-t-elle déclaré à l'issue de la dixième réunion en sept mois. Les Européens espèrent que l'accord permettra de stabiliser la situation quatorze ans après la guerre et cinq ans après la proclamation de l'indépendance du Kosovo, jamais acceptée par Belgrade. "Cet accord va nous permettre de panser les blessures du passé", a déclaré M. Thaçi, espérant que s'ouvre "une ère de réconciliation et de coopération" entre la Serbie et son ancienne province.

Lire la suite

Votre limite de 5 articles gratuits par mois est atteinte.

Choisissez votre formule
Intégral
Plus d’information
41,50
par mois
  • Chaque jour
    le journal dans votre boîte aux lettres (y inclus le week-end , Mon Argent et Sabato)
  • Chaque jour
    le journal sur votre tablette, smartphone ou PC
  • Un accès illimité
    au site lecho.be
Le plus choisi
Numérique + Week-end
Plus d’information
38,-
par mois
  • Chaque samedi
    le journal du week-end, Mon Argent et Sabato dans votre boîte aux lettres
  • Chaque jour
    le journal sur votre tablette, smartphone ou PC
  • Un accès illimité
    au site lecho.be
Numérique
Plus d’information
1,-
le premier mois
  • Chaque jour
    le journal sur votre tablette, smartphone ou PC
  • Un accès illimité
    au site lecho.be
Vous avez le droit de renoncer à votre achat dans les 14 jours.