25.000 accidents de travail par an dans le secteur de la construction

A l'occasion du salon Batibouw, l'Institut Belge des coordinateurs sécurité-santé (BIBCo) souhaite attirer l'attention sur les accidents de travail dans le secteur de la construction. Au total, plus de 25.000 accidents de travail se produisent chaque année, engendrant plus de 2.500 incapacités de travail permanentes.

(belga) Deux graves accidents du travail sont encore survenus jeudi et vendredi derniers sur des chantiers de construction au Coq et à Weterren, dénonce le secteur.

"Chaque année, plus de 25.000 accidents du travail affectent 175.000 travailleurs du secteur de la construction. Parmi ces 25.000 accidents, 20.000 engendrent une incapacité temporaire de travail et 2.500 une incapacité permanente", déclare BIBCo, qui déplore également une trentaine de morts.

Les activités exercées dans le secteur de la construction sont en majorité des professions à risques", souligne le secteur. Un risque aggravé par le nombre important d'entreprises présentes simultanément sur un même chantier.

Afin de réduire ce risque, il existe depuis mai 2001 une obligation de désigner un coordinateur sécurité tant pour la phase de projet que pour la phase de réalisation. En cas de non-désignation d'un coordinateur sécurité, la législation prévoit de lourdes sanctions financières pouvant aller jusqu'à des peines d'emprisonnement.

Pour permettre une réduction substantielle de la sinistralité (coût humain et social) sur les chantiers temporaires ou mobiles, BIBCo "demande donc au ministre de l'Emploi et du Travail compétent de faire appliquer la loi relative aux chantiers temporaires ou mobiles et ses différents arrêtés prioritairement au développement d'autres législations".

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés