Commentaire: "Irresponsable"

Bruxelles (L'Echo) - Irresponsable. La démission d’Yves Leterme, l’attitude de son propre parti, les querelles incessantes et les jeux de pouvoir qui sont depuis treize mois le lot de la vie politique en Belgique ne sont rien d’autre que des comportements irresponsables. Fixer une date butoir n’était sans doute pas très malin, mais la placer au 15 juillet était loin d’être anodin, entre la fête de la communauté flamande le 11, et la fête nationale, le 21. Dans un contexte aussi symbolique, les extrémistes ne pouvaient que se sentir pousser des ailes.

Le gouvernement pense-t-il vraiment que la population de ce pays peut concevoir que l’on abandonne le navire en pleine tempête ? Que l’on fasse table rase des projets déposés sur la table pour tenter d’adoucir, pour cette même population, les effets de la crise économique ? Quand le prix de l’essence et du diesel ne cessent de grimper à la pompe, que le ticket des courses hebdomadaires flambe, que la rentrée scolaire se profile et que le moral des ménages est au plus bas, était-ce bien le moment d’avoir des états d’âme sur le dossier institutionnel ? Dossier dont chacun savait depuis des mois qu’il ne se règlerait pas en trois coups de cuiller à pot, et certainement à coups de deadlines et d’ultimatums.

Pendant ce temps, la Bourse de Bruxelles continue sa descente aux enfers, nos fleurons bancaires touchent le fond, notre réputation internationale frôle le niveau zéro. Et nous pouvons nous estimer heureux de faire partie de la zone euro. Parce que l’on n’ose pas imaginer quelle aurait été, ce matin, la réaction du franc belge devant une telle irresponsabilité politique.

Martine Maelschalc, rédactrice en chef de L'Echo


Publicité
Publicité

Messages sponsorisés