Assesseurs absents massivement poursuivis

Les parquets ont massivement poursuivis les assesseurs qui ne s'étaient pas présentés lors des élections communales du 8 octobre dernier et ils ont l'intention de continuer sur leur lancée pour les prochaines élections du 10 juin, écrit dimanche Het Nieuwsblad op Zondag.

(belga) Lors des précédentes élections, le parquet général avait pour la première fois laissé entendre que les assesseurs absents feraient l'objet de toutes les attentions des parquets. Il semble aujourd'hui qu'il ait tenu parole. Ainsi, rien qu'à Anvers, ce sont pas moins de 401 de ces assesseurs qui ont été assignés.

D'autres parquets ont également opté pour la sévérité. "A Malines, par exemple, il y a eu 37 arrangements à l'amiable et 14 personnes ont été assignées. A Tongres, il y a eu 17 arrangements à l'amiable et 10 citations, tandis qu'Hasselt a enregistré 15 assignations", explique Roland Debruyne, avocat-général près de la cour d'appel de Bruxelles et président d'un groupe de travail créé à l'occasion des élections.

Mais la tendance ne se confirme pas dans tous les parquets. A Bruxelles, il n'y a ainsi eu que 13 arrangements à l'amiable et 8 assignations.

Publicité
Publicité

Echo Connect