Canicule: réglementation sur le lieu de travail

En cas de fortes chaleurs comme celles qui règnent actuellement dans notre pays, la réglementation oblige les employeurs à prendre un certain nombre de mesures de protection, indique le ministère du Travail sur son site internet.

(belga) Les règles relatives au travail en cas de températures élevées sont fixées dans le règlement général pour la protection du travail.

Lorsque la température dépasse 30° pour des travaux légers, style travail de bureau, 26,7° pour des travaux semi-lourds comme un travail en position debout, et 25° pour des travaux lourds (travaux de terrassement par exemple), un certain nombre de mesures sont à prendre par l'employeur.

Attention, ces températures doivent être mesurées par un "thermomètre globe humide", qui prend en compte d'autres données que la chaleur comme par exemple le degré d'humidité, et non par un thermomètre normal.

Les mesures à prendre consistent à protéger les travailleurs du rayonnement solaire direct (stores, tentures) et assurer la distribution de boissons fraîches gratuitement. L'employeur est également tenu d'installer un dispositif de ventilation dans les locaux de travail dans les 48H.

Si les mesures tardent à être prises, les travailleurs peuvent saisir le comité de prévention et de protection au travail ou interpeller le médecin du travail. Au cas où les désagréments subsistent, l'employeur doit accorder des périodes de repos. En outre, il peut décider d'instaurer un chômage temporaire.

En ce qui concerne les concentrations d'ozone qui accompagnent en général les vagues de chaleur, aucune disposition particulière n'est prévue dans la réglementation du travail.

Pourtant, les pics d'ozone peuvent engendrer des problèmes respiratoires, des irritations aux yeux et à la gorge ainsi que des maux de tête.

Des mesures préventives doivent donc être prises contre l'exposition à l'ozone, qui peut être considérée comme un risque du travail. La concentration d'ozone étant plus faible à l'intérieur, les mesures doivent donc concerner les personnes qui travaillent à l'extérieur et avant tout les personnes particulièrement sensibles.

Le ministère du Travail conseille ainsi d'exécuter les travaux lourds de préférence le matin, d'éviter les heures supplémentaires, d'exécuter un travail plus léger, de travailler à l'ombre ou à l'intérieur de préférence et de prévoir des périodes de repos à l'intérieur.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés