Casernes: De Crem ne changera pas son plan

©Lieven Van Assche

Le ministre de la Défense prévoit toujours la fermeture de plusieurs casernes, dont celle de Bastogne. Il se défend par ailleurs de toute volonté de flamandisation de l'armée.

(belga) - Le ministre de la Défense Pieter De Crem n'envisage pas de grands changements à son plan de réforme prévoyant notamment la fermeture de plusieurs casernes, dont celle de Bastogne, a-t-il indiqué mardi sur les ondes de Bel-RTL.

"Concernant Bastogne, le plan a été approuvé, je suis en train de contextualiser la situation, mais je n'ai pas l'intention de faire de grands changements au plan", a-t-il déclaré, observant qu'en province de Luxembourg, des renforts sont aussi prévus par ailleurs.
La célèbre cave de McAuliffe, qui fut le siège de l'état-major du général américain lors de la Bataille des Ardennes en décembre 1944, "va continuer à exister" et "restera un haut lieu" pour lequel Pieter De Crem assure qu'il "essaiera de faire des efforts".

M. De Crem se défend de toute volonté de flamandisation de l'armée. "La majorité des casernes qui vont fermer se trouvent dans le nord du pays", a-t-il relevé.
Interrogé à ce propos, le ministre de la Défense a par ailleurs jugé qu'à long terme, le concept d'une armée nationale en Europe était dépassé.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés