Publicité
Publicité

Charles Michel pour une taxe financière

Le ministre belge de la coopération au développement a fait part de sa volonté d'oeuvrer, sous présidence belge, pour que le Conseil des ministres du développement adopte des conclusions formelles sur le sujet. Une telle démarche pousserait les ministres des Finances à envisager sérieusement le mécanisme.