Citta Verde: recours en annulation de Gruppo Moro

©RV DOC

Le promoteur italien du projet Citta Verde à Farciennes vient d'introduire une action en annulation devant le Conseil d'Etat. Selon lui, les arguments employés pour casser le permis unique "ne sont pas pertinents".

(L'Echo) - Après la commune de Farciennes, le promoteur italien du programme mixte Città Verde (centre commercial, logements, infrastructures communes,…) introduit à son tour une action en annulation devant le Conseil d’Etat.

Gruppo Moro (Trévise) espère, à travers cette initiative, faire casser le refus de permis unique signé le 10 février dernier par le gouvernement wallon. Une initiative prise par le ministre Ecolo Philippe Henry (Aménagement du Territoire). Selon le promoteur, les motifs invoqués pour refuser ce permis " ne sont pas pertinents ", tant au niveau des aspects économiques que techniques.


Ce dossier immobilier avait sérieusement secoué le gouvernement wallon en février dernier, sa composante socialiste montrant publiquement toutes ses réserves quant à ce refus de permis.


Le promoteur transalpin ouvre pourtant une porte au dialogue. Selon Robert marlier, le porte-parole de l'investisseur, le groupe est prêt à "discuter avec le gouvernement wallon et le ministre Henry pour trouver une solution qui permette de réaliser le projet ".

H.L.


Publicité
Publicité

Messages sponsorisés