D'Ieteren garde le même cap pour 2007

Le groupe belge de services automobiles table toujours sur une progression de 5 à 10% de son résultat courant avant impôts pour 2007.

(L'Echo) Le groupe D'Ieteren, qui est spécialisé dans les services automobiles, a confirmé ses prévisions de résultat courant avant impôts pour son exercice 2007, c'est-à-dire une progression de 5 à 10% par rapport à 2006.

Division par division, le groupe qui réunira ses actionnaires en assemblée générale aujourd'hui, rappelle que dans la distribution automobile les immatriculations de voitures neuves en Belgique étaient en recul de 7% à fin mai, souffrant d'une comparaison négative avec une année 2006 très forte.

Néanmoins, les marques distribuées par D'Ieteren Auto atteignent une part de marché cumulée au 29 mai 2007 de 20,72%, en progression par rapport aux 19,43% atteints pour l'ensemble de 2006. Cette croissance résulte des gains de part de marché des marques Audi, Skoda et Seat. Comme le groupe l'avait déjà indiqué précédemment, Volkswagen enregistre un recul de sa part de marché dû à des retards d'approvisionnements.

La prévision du marché automobile belge pour l'ensemble de l'année 2007 est portée à environ 495.000 immatriculations de voitures neuves. Dans ce contexte, D'Ieteren Auto maintient son objectif de 20% de part de marché.

En ce qui concerne le pôle "réparation et remplacement de vitrage de véhicules", D'Ieteren précise que Belron a connu un bon début 2007 malgré une diminution du nombre de bris de vitres, liée à des conditions hivernales douces.

Pour rappel, Belron a finalisé début mars l'acquisition de Safelite, un des leaders du secteur aux Etats-Unis. Selon le groupe de la rue du Mail, "ses performances actuelles sont conformes aux prévisions". Les coûts non-récurrents liés à cette acquisition sont estimés à 12 millions d'euros.

Finalement, Avis Europe, l'enfant malade du groupe, a récement annoncé que sa «croissance en volume des premiers mois de l'année s'est améliorée par rapport à la tendance positive de 2006. Le nombre total de jours de location facturés est supérieur à celui de 2006 et à nos prévisions."

Par contre et c'est toujours là que le bât blesse, le revenu moyen par jour de location est en recul essentiellement sous la pression de la concurrence.

"Les actions de développement des revenus ont permis cependant d'améliorer le revenu moyen par jour de location au cours du mois d'avril, en ce compris la période clé de Pâques", indique Avis Europe.

Quant au programme de réduction des coûts et d'économies, il est conforme aux attentes.

Avis Europe poursuit par ailleurs la révision de son réseau. Après la vente et la mise en franchise d'Avis Grèce, Avis Europe a mis en franchise ses activités dans les Canaries. Cette dernière transaction diminue d'environ 2 millions d'euros les résultats 2007, mais devrait avoir un impact positif par la suite et surtout libérer des fonds.

En tenant compre de l'ensemble de ces éléments, les prévisions 2007 d'Avis Europe à périmètre comparable restent inchangées. A.-S.B.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés