Publicité

De Dedecker veut une consultance pour la RDC

Dans une interview accordée à l'Echo, le ministre de la Coopération au développement Armand De Decker (MR, photo: belga) s'est dit déterminé à vouloir poursuivre l'accompagnement du Congo (RDC). Alors le libéral vient de décider de doubler l'aide au développement pour le Congo qui atteindra , d'ici un an, 110 millions d'euros par an, le ministre plaide également pour la création d'un organe international permettant de poursuivre l'accompagnement du Congo.

Il ne s'agirait plus d'un accompagement du type Ciat (réunissant notamment les représentants des pays membres du Conseil de sécurité et de la Belgique) mais plutôt d'un Conseil, réunissant la communauté internationale et les autorités congolaises, en vue de l'accompagnement de la relance économique et sociale du pays.

"La RDC espère que la Belgique restera son avocat face à la communauté internationale", dit notamment M. De Decker qui estime que pour ce faire, les gouvernements belge et congolais devront développer un dialogue politique intense. "Parallèlement, je continuerai à appeler le monde économique belge à retourner au Congo", dit encore le ministre qui estime que "la possible visite de la famille royale aura un impact important sur nos entreprises et attirera les entrepreneurs d'autres pays".

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés