Elections législatives : le Vlaams Belang occupera la première place

Le parti flamand d'extrême-droite a reçu le numéro 1, ce mercredi midi, lors du tirage au sort des numéros attribués aux 13 listes nationales pour les élections législatives du 13 juin.

(L'Echo) - Le tirage au sort des numéros nationaux pour les listes électorales, c’est toujours un sympathique petit moment de folklore. Pour le scrutin du 13 juin, cela donne 1- Vlaams Belang, 2-Vivant, 3-Lijst Dedecker, 4-Open Vld, 5-PS, 6-MR, 7-FN, 8-cdH, 9-CD&V, 10-sp.a, 11-NV-A, 12-Ecolo et 13-Groen !

Le petit jeu consiste à tirer de savantes conclusions –toujours optimistes- de ce tirage au sort. Allons-y.

On retiendra tout d’abord le triste symbole de voir le Vlaams Belang en numéro 1. Juste derrière lui, on découvre avec surprise la liste Vivant. Ce parti n’est donc pas mort, comme tout le laissait pourtant penser.

Le jeune président de l’Open VLD, Alexander De Croo, pourra lui espérer faire courir son parti "4 à 4 " vers la victoire.

Parmi les quatre grands partis francophones, l’ordre du tirage au sort pourrait bien être celui d’arrivée : PS, MR, cdH et Ecolo.

Le PS se réjouit de son 5 " le chiffre de l’harmonie ". "5-cèrement, pouvait-on rêver mieux ?", a écrit Laurette Onkelinx, sur Twitter. Au MR, Didier Reynders révèle que le chiffre 6 est associé à la couleur bleue.

En osant la comparaison footballistique, on constatera que les écologistes ne sont pas dans l’équipe de base, avec leurs numéros 12 et 13. Seront-ils appelés à relayer l’un ou l’autre joueur en cours de partie ? Autre hypothèse : Ecolo serait, en fait, le 12e homme, c’est-à-dire les supporters enthousiastes qui poussent l’équipe vers la victoire…

Tant que nous sommes dans la famille verte, notons que la proximité Ecolo-Groen se prolonge jusque dans les chiffres (12 et 13). Idem –et c’est une énorme différence par rapport à l’ambiance de 2007- pour le cdH et le CD&V (8 et 9).

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés