Environ 80 arrestations préventives à Anderlecht, la situation est calme

La police de la zone Bruxelles-Sud, aux alentours de 21h00 samedi soir, avait arrêté préventivement environ 80 jeunes à Anderlecht, a indiqué une porte-parole de la police qui a précisé que la situation était sous contrôle. Cette gestion des risques de violences permet aux rues entourant le stade Vanden Stock d'être relativement calmes, au contraire de ce qui s'était passé vendredi vers 19h00.

(belga) - La police de la zone Bruxelles-Sud, aux alentours de 21h00 samedi soir, avait arrêté préventivement environ 80 jeunes à Anderlecht, a indiqué une porte-parole de la police qui a précisé que la situation était sous contrôle.

Il n'y pour l'instant pas eu d'affrontement entre les deux groupes rivaux. "Nous ne laissons pas se réunir les groupes de jeunes gens qui ne sont là que pour causer des dégâts. Ils sont immédiatement menottés", a déclaré Fanny Wellens, porte-parole de la zone de police Bruxelles-Sud.

Cette gestion des risques de violences permet aux rues entourant le stade Vanden Stock d'être relativement calmes, au contraire de ce qui s'était passé vendredi vers 19h00.

Le metro circule normalement, alors que vendredi 4 stations avaient été fermées. "C'était une mesure provisoire pour permettre de garder un rythme de vie plus ou moins normal, moyennant l'application de quelques mesures de sécurité", a encore indiqué la porte-parole.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés