Febelfin exige davantage de cohérence législative

Febelfin, la fédération belge du secteur financier, a présenté vendredi son mémorandum adressé aux décideurs politiques en vue des prochaines élections législatives.

(belga) Febelfin y plaide notamment pour une plus grande cohérence des mesures législatives et réglementaires appliquées aux activités bancaires et financières, ce qui passe par une plus grande concertation avec le secteur.Febelfin souhaite également éviter une taxe sur les plus-values car celle-ci "tuerait une partie des activités bancaires", selon le président de la fédération, Jan Vanhevel.Ce dernier plaide par ailleurs pour une suppression de la taxe de 15 pc sur les Sicav obligataires introduite à la fin de 2005.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect