Publicité
Publicité

Francine De Tandt répond à De Morgen

La défense de Mme De Tandt affirme que celle-ci n'était pas ou ne devait pas être au courant que M. Vergaelen était impliqué dans la SA Uras et que les deux jugements rendus ne l'ont certainement pas été en faveur de ce dernier.