Grève des dispatchings de la SNCB: pas d'impact sur le trafic

La grève spontanée du personnel des cinq dispatchings régionaux de la SNCB n'a entraîné aucune perturbation du trafic ferroviaire, vendredi en milieu de journée, a assuré un représentant du gestionnaire de l'infrastructure du réseau ferroviaire, Infrabel.

(belga) "Les dispatchings interviennent en cas de problème technique sur le réseau", a rappelé le porte-parole d'Infrabel, Benoît Gilson. "De plus, le responsable de chaque service est actuellement en poste", a-t-il ajouté. Du côté syndical, l'action est couverte, a-t-on appris auprès du président de la CSC Cheminots, Dominique Dalne. Son pendant socialiste, la CGSP-Cheminots, a également fait part de son soutien dans un communiqué. Les cinq dispatchings (Mons, Namur, Anvers, Gand et un dispatching national) chargés de superviser le trafic ferroviaire doivent être centralisés à la fin de l'année à Bruxelles. De nouveaux dispatchers seront engagés à Bruxelles, mais le personnel des dispatchings régionaux, qui aurait dû obtenir une mutation pour rester dans sa région à une autre fonction, devra finalement venir à Bruxelle. "C'est de là que vient la grogne", a déclaré Dominique Dalne dans un entretien à l'agence Belga. "Une note récente de la direction reporte d'ailleurs sine die les ordres de mutations, alors que le personnel les avait obtenus dans le volet social d'une convention collective de travail conclue avec la SNCB", a ainsi révélé le président des cheminots affiliés au syndicat chrétien. Dans son communiqué, la centrale socialiste pointe également la direction "qui a manifestement communiqué de façon lamentable par une note au personnel dans laquelle les modalités du regroupement sont fixées avant qu'une négociation paritaire n'ait lieu".

(photo: belga)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés