'Il ne s'agit pas d'une question communautaire'

(belga) Le licenciement de Stefanie Rutten, assistante de la princesse Astrid, par la Croix-Rouge flamande, n'a rien à voir avec des problèmes communautaires ou financiers, a affirmé samedi son président, Guido Kestens.

Le licenciement serait dû, selon le président de la Croix-Rouge flamande, au non-respect des accords convenus concernant la fonction de l'intéressée. Elle avait été engagée principalement pour améliorer la communication entre la présidente nationale, la princesse Astrid, et les trois ailes linguistiques placées sous la coupole de la Croix-Rouge de Belgique.

Le responsable de la Croix-Rouge flamande ne souhaite par ailleurs pas faire de commentaires sur les aspects juridiques du différend. Il appartiendra à la justice de se prononcer sur notre droit au licenciement de cette personne, a ajouté Guido Kestens.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés