Jean-Luc Dehaene reçoit 33.000 euros comme administrateur d'Umicore

L'ex-Premier siège également au conseil de ThromboGenics, une société de biotechnologie récemment introduite en Bourse, et dans celui du géant brassicole InBev.

(L'Echo) L'ancien Premier ministre et actuel bourgmestre de Vilvorde, Jean-Luc Dehaene, a touché 33.000 euros pour sa fonction d'administrateur indépendant au sein du groupe Umicore. A la date du 31 décembre 2006, il détenait aussi 33 actions du groupe de métaux et matériaux. Par ailleurs, pour avoir assisté à treize réunions du conseil d'administration d'Inbev, il s'est vu alloué un montant de 79.000 euros et 8.269 options.

Chez Umicore, il a participé à 6 conseils sur 7. Là, chaque administrateur perçoit une partie fixe de 18.000 euros et un jeton de présence de 2.500 euros. Pour Karel Vinck, le président du conseil d'administration, ces montants sont doublés. Le montant total des rémunérations allouées aux administrateurs en 2006 en vertu de leurs activités au sein de la société s'élève à 365.500 euros, précise Umicore dans son dernier rapport annuel. Ils détenaient, fin 2006, un total de 204.758 actions.

De son côté, le comité de direction composé de huit personnes (en ce y compris le CEO) s'est vu alloué un montant brut global de 4,41 millions d'euros. Une analyse de la performance de chaque membre du comité de direction est présentée annuellement par l'administrateur délégué au conseil d'administration.

Sur le montant total précité, 1,93 million ont été versés au titre de rémunération variable liée aux résultats 2006. Un peu moins de la moitié de ce montant variable consistera en actions Umicore que les directeurs se sont engagés à conserver au moins deux ans. Pour les membres du comité de direction, la rémunération variable peut représenter de 0 à 60% du fixe tandis qu'elle peut atteindre 100% dans le chef du CEO. Ce dernier, Thomas Leysen, a perçu une partie fixe de 500.000 euros, une variable de 450.000 euros (essentiellement en actions) et d'autres avantages à raison de 123.183 euros, soit un total de 1,073 million d'euros.

Signalons enfin que, l'an dernier, 57.925 options sur actions ont été allouées au comité de direction dans le cadre de l'enveloppe de rémunération variable, à un prix d'exercice de 112,73 euros.

Vers 12h40, le titre Umicore progressait de 0,77% à 134,12 euros sur Euronext Bruxelles.

Stéphane Wuille

Photo Belpress

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect