Publicité

Jugement sévère des partis d'opposition flamands

Pour la N-VA, le ministre des Finances Didier Reynders doit à présent démissionner. Pour le Vlaams Belang, c'est le gouvernement fédéral tout entier qui doit s'en aller.

(belga) - Les partis d'opposition flamands se sont aussi exprimés après la décision de l'assemblée générale de Fortis. Pour la N-VA, le ministre des Finances Didier Reynders doit à présent démissionner. Pour le Vlaams Belang, c'est le gouvernement fédéral tout entier qui doit s'en aller.

Pour sa part, la Lijst Dedecker considère que la décision de l'assemblée générale constitue une motion de défiance contre le gouvernement et l'establishment financier. Il en appelle toutefois au calme et demande au gouvernement de s'atteler à une solution intelligente qui respecte la voix des actionnaires

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés