Publicité

"L'argent noir a fait taire les cadres"

Le système de rémunération occulte mis au jour par la justice au sein de la Sabena a permis d'acheter le silence des cadres de la compagnie aérienne belge à la fin des années 1990, lors du pillage de la Sabena par sa maison-mère Swissair, a estimé Filip Van Rossem, de l'association des pilotes Belgian Cockpit Association. Ce pillage fut la cause de la "faillite frauduleuse" de la Sabena, a-t-il ajouté.

(belga) "Nous nous sommes toujours demandé comment quelque 30 milliards de francs belges ont pu être transférés vers la Suisse. Ou bien les cadres étaient stupides, ou bien ils ont été payés, car cela n'aurait pas été possible sans leur collaboration. Nous avons toujours affirmé qu'ils avaient touché des sommes gigantesques et cela s'avère vrai aujourd'hui", a déclaré M. Van Rossem, ex-porte-parole des pilotes de la Sabena au moment de la faillite.

Il soupçonne que Swissair a fait pression sur les cadres pour qu'ils se taisent, en les menaçant de dévoiler l'existence du système de rémunération occulte dont ils ont bénéficié via Sabbel, une filiale de la Sabena. La fraude n'a toutefois pas causé la faillite de la compagnie aérienne belge, a estimé M. Van Rossem.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés