L'économie belge a passé le plus dur de la crise

L'indice de confiance des chefs d'entreprises belges est passé en février à -31,6 points, contre -27,7 points en janvier. Ceci dit, la récession est presque à mi-chemin.

(L'Echo) - Les entrepreneurs belges sont plus sombres que jamais, d'après le sondage mensuel de la Banque nationale de Belgique, mais les analystes pensent que la récession est presque à mi-chemin et que l'économie a passé le cap de la majeure partie de la crise, indiquent mercredi nos confrères du Tijd.

L'indice de confiance des chefs d'entreprises belges est passé en février à -31,6 points, contre -27,7 points en janvier. La faible amélioration du mois dernier est balayée et la confiance baisse ainsi sous le plus bas de décembre.

"Nous sommes actuellement au plus fort de la crise", indique l'économiste Bart Van Craeynest (KBC). Lui et son collègue Steven Vanneste de Fortis croient que l'économie belge aura souffert au premier trimestre autant qu'au dernier trimestre de l'année dernière. Philippe Ledent (ING) est un peu plus optimiste. En ce qui concerne la croissance, le dernier trimestre 2008 a touché le fond, selon lui. Tous sont sur la même longueur d'ondes quand ils disent que l'activité économique continuera de baisser aux deuxième et troisième trimestres de 2009, mais moins que ce dernier trimestre et le précédent.

"Nous ne devons pas être trop pessimistes", souligne Frank Lierman, économiste en chef chez Dexia. "Je vois une tentative de rebond de la confiance des entrepreneurs. L'abaissement des taux, la baisse des prix des matières premières et les plans de relance sont des impulsions positives pour les prochains mois", pense-t-il. Les quatre économistes prévoient que l'économie belge renouera avec la croissance dès le quatrième trimestre 2009.

S.P.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés