L'endettement de l'Etat fédéral à la fin du mois de juillet

A la fin du mois de juillet, la dette de l'Etat fédéral s'élevait à 279,13 milliards d'euros, soit 270,80 milliards d'euros concernant la dette émise ou reprise par l'Etat fédéral et 8,33 milliards d'euros concernant la dette de certains organismes pour laquelle l'Etat fédéral intervient dans les charges financières, signale le ministère des Finances.

(belga) L'endettement net du pouvoir fédéral (endettement brut, après déduction des placements financiers et titres en portefeuille) s'élevait à 274,94 milliards d'euros, ce qui représente une diminution de 2,46 milliards par rapport au mois précédent.

Cette évolution résulte d'un surplus net de financement pour le mois de juillet de 2,42 milliards d'euros, de divers facteurs techniques ainsi que d'une diminution, à concurrence de 30 millions d'euros de la dette des organismes pour laquelle l'Etat intervient dans les charges financières.

La Trésorerie insiste sur le fait que la dette peut évoluer assez fortement d'un mois à l'autre. L'évolution mensuelle ne reflète donc pas toujours l'évolution annuelle globale.

En matière d'évolution de la dette pour le mois de juillet 2006, quelques particularités peuvent être mentionnées comme le rachat des obligations linéaires (OLO 286, échéance finale 28 mars 2007) pour un montant total de 40 millions d'euros ainsi que des opérations de gestion (dépôts comme placements interbancaires et la prise en portefeuille d'OLO's, de certificats de trésorerie et de bons d'Etat) qui ont augmenté de 2,11 milliards d'euros.

Fin juillet 2006, la dette à moyen et long terme représente 88% de l'encours de la dette émise ou reprise par l'Etat fédéral, contre 88,1% fin juillet 2005. La dette en euros représente 98,9% de cet encours, contre 98,4% l'année passée à la même date.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés