L'extradition de Bemba pourrait prendre deux à trois mois

L'extradition vers la Cour pénale internationale (CPI) de La Haye, aux Pays-Bas, n'étant pas fondée sur la procédure du mandat d'arrêt européen, qui prévoit certaines facilités pouvant raccourcir les délais, elle suivra une procédure classique qui nécessite, notamment, un avis du ministère de la Justice. Au total, la procédure pourrait durer de 60 à 90 jours, soit le délai normal pour ce type d'extradition, a estimé la porte-parole du parquet fédéral, Lieve Pellens, interrogée par l'agence Belga.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés