La température a frôlé les 37 degrés ce mercredi

La Belgique a vécu mercredi sa journée la plus chaude depuis le début de l'année, avec des températures maximales frôlant les 37 degrés Celsius, mais les autorités belges se veulent rassurantes sur les conséquences sanitaires de la vague de chaleur.

Ce thermomètre dans un jardin à Mouscron indique 37,5°C ce mercredi - Photo Belga

A 17H00, il faisait 36,9 degrés à Zelzate (nord), 36,1 degrés à Liège (est), 35,2 degrés à Coxydes, sur la côte de la Mer du nord, mais seulement 29,6 degrés au Mont-Rigi, sur les hauteurs de l'Ardenne, selon les relevés de l'Institut royal météorologique de Belgique (IRM).

A Bruxelles, il faisait 35,8 degrés.

Ces températures font de cette journée la plus chaude de l'année, même si le record de chaleur en Belgique, 38,7 degrés, enregistré le 27 juin 1946 à Haecht, à l'est de Bruxelles, n'a pas été battu.

Les fortes chaleurs ont entraîné une envolée des achats de certains produits, dont les boissons fraîches, les glaces et les ventilateurs, ainsi que les piscines et les barbecues, observaient mercredi les journaux belges.

Sur le plan sanitaire, la situation reste cependant sous contrôle, selon le ministère de la Santé.

Tous les acteurs de la santé (hôpitaux, maisons de repos, etc.) sont en état d'alerte, mais les appels au centre d'information du gouvernement sont "très peu nombreux", explique le Dr Daniel Reynders, chargé de la vigilance au ministère de la Santé.

"Je pense que les gens connaissent maintenant les mesures de précaution à prendre en pareilles circonstances", a déclaré le médecin, cité par le journal La Libre Belgique.

La distribution d'eau en hausse suite à la canicule

L'Intercommunale bruxelloise de distribution d'eau (IBDE) a constaté une augmentation de 20% de la distribution d'eau pour ce début de mois de juillet par rapport à la même période en 2005, tandis que la Société wallonne des eaux (SWDE) note une hausse de 10% de sa distribution moyenne journalière. C'est ce que les deux institutions ont indiqué mercredi à l'agence Belga.Même si le mois de juillet 2005 n'était pas un mois aussi chaud que celui de cette année, une telle augmentation est significative en pleine période de congés du bâtiment et de vacances pour beaucoup de Belges, estime-t-on du côté de l'IBDE.

De fortes variations sont constatées parfois d'un jour à l'autre. La distribution de l'IBDE mardi était ainsi de 20.000 mètres cubes supérieure à celle de lundi, pour un total de 425.000 mètres cubes, loin toutefois du record de juin 2005 (477.000 mètres cubes).

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés