Langue bleue: la maladie déjà présente sur les bovins

Il est fort probable que la maladie de la langue bleue, qui a été constatée aux Pays-Bas jeudi et en Belgique samedi, soit présente dans les régions où elle a été détectée depuis un certain temps déjà.

(belga) La maladie se transmet en effet d'abord au cheptel bovin avant que les moutons eux-mêmes ne soient contaminés. C'est ce qu'a indiqué vendredi le ministre néerlandais de l'Agriculture Cees Veerman. Les bovins ne sont pas malades en soi de l'infection de la langue bleue, mais peuvent être porteurs du virus et donc être une source d'infection. Le ministre a également indiqué qu'il était très improbable que la maladie répandue dans le Limbourgeois néerlandais persiste à l'hiver, étant donné que les moustiques ne sont pas présents à cette saison, ce qui devrait donner aux animaux le temps de se remettre, selon le ministre.

(photo: belga)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés