Publicité

Le Conseil d'Etat valide l'abattage rituel

Le Conseil d'Etat a estimé, dans un avis statuant sur la proposition de loi visant à modifier la pratique des abattages rituels, que la liberté du culte prime sur le bien-être animal.

(belga) Le Conseil d'Etat a estimé, dans un avis statuant sur la proposition de loi visant à modifier la pratique des abattages rituels, que la liberté du culte prime sur le bien-être animal, révèle lundi Le Soir. La proposition de loi du sénateur Jean-Marie Dedecker (VLD), inspirée par l'association Gaia, entend remettre en cause l'exception légale qui dispense d'étourdir préalablement l'animal quand on procède à un abattage rituel. Cette disposition concerne aussi bien les musulmans que les juifs. "Pour le Conseil d'Etat, il est disproportionné d'invoquer le bien-être animal pour limiter la liberté du culte. C'est aussi ma conviction", plaide la sénatrice CDH Clotilde Nyssen, qui votera contre la proposition, comme vraisemblablement le PS et Ecolo.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés